La bibliothèque et la nation

Dans les années 90, une fièvre de la bibliothèque apparaît et s’accompagne de la multiplication de bibliothèques géantes dans le monde. Celles-ci ont pour missions de « collecter et préserver les publications d’un pays si elles ont un intérêt national ; centraliser la production grâce au dépôt légal ; établir une bibliographie officielle ; acquérir, gérer, exposer et valoriser les documents ; conseiller, former et aider à la recherche ».   [K-W. Humphreys]

BNF

Paris, France – 1994

British Library
Londres, Royaume Uni – 1997

Bibliotheca Alexandrina
Alexandrie, Egypte – 2002

Rolex learning center
Lausanne, Suisse – 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s