La leçon – Eugène Ionesco

La leçon est l’une des pièces les plus jouées et les plus lues d’Eugène Ionesco. Connu pour son théâtre de l’absurde, cette pièce en un acte ne déroge pas à la règle puisqu’elle traite de l’absurdité de l’Homme et de la vie en général, celle-ci menant toujours à la mort.

Représentée pour la première fois en février 1951 au théâtre de Poche, elle met en scène trois personnages :

la bonne, âgée de 45 à 50 ans, intervient assez peu mais ses apparitions prennent la forme de conseils et de mise en garde qui aiguisent la curiosité du lecteur tels « Excusez-moi monsieur, faites attention, je vous recommande le calme », « C’est bien, monsieur, Vous ne direz pas que je ne vous ai pas averti », ou encore « Monsieur, surtout pas la philologie, la philologie mène au pire… »

le professeur, âgé de 50 à 60 ans, donne des cours particuliers aux élèves préparant le doctorat. Lors de la séance d’arithmétique, rien à signaler, mise à part la facilité des exercices proposés (addition, soustraction) ; puis, dès le passage à l’étude des langues, le personnage entre dans une folie et une absurdité dont personne ne peut le tirer.

l’élève, âgée de 18 ans, se rend chez le professeur pour qu’il l’aide à préparer son doctorat total. Alors qu’elle n’arrive pas à comprendre des exercices de mathématiques très simples, elle résout une multiplication très complexe. Étrange… ! Puis, lors de la leçon de philologie, un mal de dent la déconcentrera, ce qui exaspérera son professeur qui finira par la tuer et en fera sa 40ème victime de la jounée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s