Portugal – Cyril Pedrosa

Depuis que j’ai pris mon poste au CDI, cette bande dessinée me fait de l’oeil. Je me suis donc décidée à l’emprunter pour la lire à la maison ; et je n’ai pas été déçue. Publiée en 2012, elle a reçu la Fauve d’Angoulème et le prix Fnac la même année.

Simon Muchat, auteur de BD, n’a plus d’inspiration, cesse d’éditer et se retrouve à animer des ateliers de dessin dans les  écoles. Mais il n’a plus envie de rien… même le projet de devenir propriétaire avec sa femme n’arrive pas à le motiver. Claire se lasse de cette situation et décide de le quitter. Jusqu’au jour où il est invité au salon de la BD à Lisbonne afin de donner des interviews et signer des dédicaces. Il part donc quelques jours au Portugal, pays d’où sont originaires ses grands-parents. Là-bas, il va se redécouvrir et comprendre l’importance de la famille dans le processus de construction de soi. Issu d’une « famille qui ne se voit pas », il va tout de même faire un effort et se rendre au mariage de sa cousine, en Bourgogne ! Le bain de famille qu’il va prendre pendant son séjour va l’aider à se reconstruire, et à revoir ses priorités puisqu’il est maintenant décidé à comprendre d’où il vient, qui étaient ses ancêtres… Il repart donc au Portugal, dans la maison familiale, où il reprendra goût à la vie et même à l’écriture.

En bref : l’histoire touchante d’un homme qui n’a plus le gout de rien et qui va se reconstruire au contact de sa famille ; un récit sur la quête d’identité !

9782800148137-G

Publicités

12 réflexions sur “Portugal – Cyril Pedrosa

  1. Je suis assistant d’éducation et assistant pédagogique à Perpignan. Et je me rends souvent au CDI pour emprunter quelques livres !

  2. Tiens tiens, assistant pédagogique ça me parle… Ça vous plait ? Je l’ai été toute l’année dernière ; dans le même lycée où je travaille actuellement. J’ai pu lire sur votre site que vous aimiez beaucoup lire… N’y a-t-il pas moyen d’obtenir un contrait d’aide documentaliste ou même de documentaliste contractuel ?

  3. La surveillance ne me plaît pas car on n’apporte rien aux élèves. Je donne quelques cours de français aux primo-arrivants du lycée et ça, j’aime car je me sens utile et c’est mon domaine (je veux devenir professeur de littérature).
    Pour ce qui est du contrat d’aide documentaliste, je vais postuler l’année prochaine. Ça me permettra de rester dans mon univers ! Cependant, postuler semble un peu complexe.. En tout cas, merci pour l’info ! Vous, ça vous plaît ? Vous préférez cela ou être assistante pédagogique ?

  4. Sans aucune hésitation : je suis beaucoup mieux dans le CDI ! Tellement contente de pouvoir faire mes premières armes dans un lycée, de travailler dans les livres… Je rêve de travailler en bibliothèque municipale et sans concours c’est très dur de trouver un poste (à moins qu’on habite Paris ou ses alentours). Du coup, avec ce contrat je me met petit à petit dans le bain et ça me plait énormément !

    Bonne continuation à vous et bon courage dans vos révisions pour le concours (car j’imagine qu’il est également indispensable pour être professeur de littérature).

  5. Oui, ça semble être votre domaine donc c’est génial pour commencer ! La blogueuse de « Delphine Bokks & More » parlait de ses péripéties pour passer le concours de bibliothécaire… Ça peut vous intéresser !

    Oui, je devrai passer des concours. Mais après mon premier master de littérature française, j’aimerais faire un autre master à l’étranger pour améliorer mes compétences…

  6. Super :) Vous faites ça dans quelle université ? Et pour le master à l’étranger, vous avez une préférence pour le pays ?

    Merci beaucoup pour le contact. Je vais de ce pas visiter son blog. C’est toujours intéressant de rencontrer des gens attirés par les mêmes passions !

  7. Pour ça, la blogosphère, c’est super. On se régalee !
    Je suis à l’université de Perpignan pour le moment… L’année dernière, j’étais erasmus à Barcelone. Et là, je pense y retourner mais dans une autre université pour faire un master de « théorie littéraire » (pour la critique et la connaissance littéraire générale, c’est top)

  8. Et bien, Vous êtes un vrai voyageur !

    Vos études ont vraiment l’air très intéressantes.
    Puis, vous avez du courage pour concilier emploi et études.

    Vous enseignerez donc dans une fac une fois les études terminées ?

  9. D’abord un lycée français si je peux puis, quand je serai un peu plus âgé, pourquoi pas l’université !
    Courage oui, mais c’est surtout une nécessité de cumuler les deux. Les études de lettres sont onéreuses et si je veux partir à l’étranger, il faut des économies.
    Et comme on dit : les voyages sont formateurs. Sur tous les points de vue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s