Blood diamond – Edward Zwick

Pour ma première critique de film, j’ai choisi d’écrire sur celui qu’on a regardé hier soir. L’histoire se déroule à la Sierra Léone durant la guerre civile des années 1990 entre  le RUF (révolutionnaires) et le gouvernement. Salomon Vendé voit son village détruit ; sa famille réussit à s’enfuir mais il est arrêté par le RUF et est envoyé dans la mine de Kono, où il découvre un « diamant de sang » d’une taille exceptionnelle. Il a à peine le temps de l’enterrer qu’il se fait arrêter. En sortant de prison il rencontre Archer, un ancien militaire blanc devenu mercenaire qui lui propose de retrouver sa famille en échange du partage de la vente du diamant. Ils vont être aidés par Maddy Bowen – journaliste américaine – en échange d’informations sur le trafic de diamants et de preuves qui lui permettront de rédiger un article à grand retentissement !

Mon avis : Les premières minutes nous plongent directement dans l’horreur de la guerre civile et sont assez difficiles à regarder étant données les horreurs qui sont faites. [Je continue de le regarder ou je m’arrête là pour ne pas faire de cauchemar dans la nuit ?] Puis on s’attache aux personnages, on se met à leur place et on est indigné par de tels comportements : les Etats-Unis alimentent l’Afrique en armes pour que les peuples s’entretuent /  le RUF enrôle les enfants pour en faire des tueurs / les journalistes se ruent pour prendre des photos de victimes… J’ai beaucoup apprécié ce film car il dénonce, il met des images sur une période historique qu’on ne connait pas forcément, l’histoire d’amour entre Archer et Maddy n’est pas consommée, tout se termine bien pour la famille de Salomon… A mon grand étonnement, en faisant quelques recherches sur internet pour rédiger cet article je suis tombée sur des critiques assez dures. Qu’en pensez-vous ?

-

Publicités

10 réflexions sur “Blood diamond – Edward Zwick

  1. J’ai bien aimé ce film. Et même en le revoyant (plusieurs fois même), je n’ai pas été déçue, ce qui n’est pas toujours le cas avec les films découverts au ciné et revus à la télé. Il y a juste un passage vers la fin que je trouve interminable et bien trop larmoyant et qui me gâche un peu mon plaisir mais bon, 10 petites minutes de mièvrerie sur la durée du film ça va, c’est supportable :)

  2. Ah, c’est rassurant de voir que je ne suis quand même pas la seule à l’avoir apprécié ^^ ! Les articles lu ce matin m’ont vraiment étonné.

    Je pense savoir de quel passage tu parles : quand Archer appelle Maddy et qu’il est en totale souffrance ?

    Bise à toi !

  3. Tout pareil, j’ai beaucoup apprécié ce film !

    Après, disons qu’il a les défauts qui vont souvent de pair avec les grosses productions américaines mais je trouve qu’ils sont vraiment minces, par rapport à d’autres et donc, personnellement, ça ne m’a pas empêchée de passer un « bon » moment (le mot « bon » étant relatif bien sûr vu le sujet du film mais tu as compris l’idée ^^).

    On a beau critiquer ce genre de films, quand ils sont porteurs d’un tel message, je trouve que ce n’est pas plus mal qu’ils soient justement une « superproduction américaine » car le film jouit alors d’une plus grande visibilité et je me dis que cela peut peut-être contribuer à éveiller certaines consciences, ou du moins, à enseigner à tous ceux qui l’ignorent encore ce qui s’est passé à la Sierra Léone et ce qui se passe encore (malheureusement) dans plusieurs pays d’Afrique.

  4. Eliane dit :

    Ce film est excellent, c’est vrai. J’ai adoré aussi. Je trouve aussi que le passage de mièvrerie comme l’a dit Madimado est également important car malgré les horreurs, un peu d’humanité est la bienvenue. Un très bon film qui dénonce comme on les aime.

  5. Rotdenken dit :

    J’aime beaucoup Leonardo Di Caprio (surtout dans Arrête-moi si tu peux !), j’ai donc voulu voir Blood Diamond. Mais c’était la version québécoise et franchement… je n’ai pas pu. Mais dès que trouve la bonne version (je croise les doigts pour qu’ils l’aient à la médiathèque) je vais la regarder, mais ta critique me donne envie en tous les cas.

  6. Ah, je ne savais pas qu’il existait une version québécoise !!! Sincèrement je vous le conseille, il est vraiment top. Et pourtant les films où il y a beaucoup de sang ne sont généralement pas mes préférés.. Bise.

  7. personnellement j’ai adoré ce film, à mon avis réaliste juste ce qu’il faut, engagé sans en faire des tonnes dans le pathos et avec de bons acteurs ; je me demande bien ce que les critiques ont pu reprocher à un tel film ?

  8. Nombre de critiques comparent Blood Diamon à Lord of War. Personnellement je ne l’ai pas vu (et toi ?) mais il parait qu’il est moins cucul-la-praline. Alors que là l’histoire d’amour n’est même pas consommée et qu’on a seulement quelques minutes mielleuses à la fin du film.

    De plus, certains critiques n’apprécient pas le cumul des scènes d’actions, trop Hollywoodiennes à leur gout..

    Je terminerai sur cette citation (avec laquelle je ne suis absolument pas d’accord) : « Blood Diamond s’évertue d’avantage à plaire qu’à instruire ». [http://www.findeseance.com/Petard-mouille,195]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s