Une bibliothèque sans livre !

En rentrant du boulot j’ai parcouru quelques sites d’informations culturelles et je suis tombée sur un titre qui m’a stupéfaite – La bibliothèque de demain : des ordinateurs mais plus de livres papier. Comment ça une bibliothèque sans livre ?

bibliotheque-vide-livre-ebook

A l’initiative du juge Nelson Wolff, la ville de San Antonio (3ème agglomération du Texas) a pour projet d’ouvrir la première bibliothèque numérique publique à l’automne prochain. Notez bien le mot « publique » puisque ce fonctionnement a déjà été adopté dans certaines bibliothèques universitaires du même état.

Rebaptisé pour l’occasion BiblioTech, cet endroit hors du commun prendrait l’apparence d’un Apple Store et proposerait des liseuses, des ordinateurs et un catalogue de titres numériques. Les usagers n’emprunteraient plus de livres papiers mais une liseuse contenant des fichiers lisibles pendant deux semaines ; la durée de prêt. De cette manière, les  liseuses seraient inutilisables et le nombre de vols serait donc limité.

cool-er-e-book-hands-on-1-2009-05-13_17-05-43-rm-eng42

Publicités

6 réflexions sur “Une bibliothèque sans livre !

  1. Je suis assez sceptique sur cette idée. Proposer des prêts numériques, pourquoi pas mais créer une bibliothèque unique pour cela, je trouve que ça tue les lectures… Avantager l’ère numérique uniquement n’est pas forcément bon. Il suffit de voir le délestage des journaux papiers… J’aimerais bien voir quel type de lecteurs va dans ce genre de bibliothèques…

  2. Mon avis sur la question est aussi très mitigé !!!!

    CONTRE =

    – quand on entre dans une bibliothèque sans étagère et sans livre ça doit faire très vide
    – tout le travail de traitement des documents et de rangement par les bibliothécaires est inutile (qui va recouvrir une tablette ou les remettre par ordre alphabétique ? ^^)
    – il n’y a plus le plaisir de sortir un livre d’une étagère, de lire la quatrième de couverture, d’apprécier la qualité du papier et des illustrations…
    – le public en bibliothèque est déjà très restreint ; cela risque d’en freiner encore une partie !

    POUR =

    – les bibliothèques doivent vivre avec leur temps et toujours être à la pointe afin de dépoussiérer leur image
    – proposer des équipements « haute technologie » participe à l’une des missions des bibliothèques qui est de combler le fossé numérique et permettre à tout un chacun de manier des appareils assez chers (et oui, tt le monde n’a pas un ordinateur ou une tablette à la maison)
    – gain de place dans les bibliothèques puisqu’on ne stocke pas des fichiers numériques de la même manière que des grosses encyclopédies par exemple

    Enfin, le numérique c’est bien mais à petit dose ; c’est bien de le proposer mais c’est aussi dommage d’écarter totalement le livre papier…

  3. Elianette dit :

    C’est dommage. Rien de tel que de sentir sous ses doigts les pages rugueuses d’un livre, de faire trembler ces pages dans l’impatience de connaitre la suite…C’est un sentiment que l’on a pas avec un ordinateur, une tablette ou autre accessoire.
    Pour ma part, cette sensation reste unique et même s’il faut vivre avec son temps, et je le conçois, il ne faut pas oublier les irréductibles lecteurs sur papier.

  4. Merci Elianette pour ton commentaire.
    Ça fait toujours plaisir de te voir ici. Mais bientôt tu deviendras co-auteur :)

    Je te biiiise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s