Je m’appelle Mina – David Almond

9782070639045FSMina McKee est une jeune fille de 9 ans qui a perdu son père et qui vit avec sa mère. Un soir, elle décide d’écrire un journal – qui s’avérera aussi atypique qu’elle ! Elle y raconte son quotidien (les repas avec sa maman, les promenades, l’aménagement de leurs nouveaux voisins…) mais aussi des moments qui ont marqué sa jeunesse (la porte de l’enfer, le jour des évaluations, la visite au centre d’enseignement spécialisé…).

Pour Mina, l’école est une cage. Elle s’y sent enfermée, incomprise par sa maîtresse et mal aimée par ses camarades. Sa mère décide donc de la scolariser à la maison. Là, elle peut s’adonner à ses activités préférées : grimper dans l’arbre, sentir le vent dans ses cheveux, écouter le silence, observer les passants, alimenter sa curiosité…et vivre sa passion pour les mots.

Dans son journal, Mina alterne le récit à la première personne et à la troisième personne. Elle aime les mots (et en met souvent à l’évidence) et elle en invente (comme « déstrangification »). Elle fait souvent référence à des personnages mythologiques (en plein hiver, elle crie dans la rue le nom de Perséphone pour qu’elle remonte de sous la terre et que le printemps revienne avec elle). Elle ponctue le récit par des « activités hors piste » qui sont de réels exercices de style auxquels le lecteur doit se prêter au même titre qu’elle.

photo-2-600x359

Que serait le monde
sans un grain de folie ?

Legardinier : mon nouveau coup de coeur !

La lecture des romans de Legardinier a été pour moi une véritable bouffée d’air frais ! Voilà des semaines que je voulais découvrir cet auteur et un beau matin, on m’a offert ses trois premiers tomes à la couverture colorée et chatoyante :-) !

97822612 91etdr9oa3l-_sl1500_ legardinier-complètementcrame

Gilles Legardinier sait parfaitement parler de notre vie quotidienne et la transformer en quelque chose de beau, rempli d’humour, d’amour et de vie ! Nous avons tous connu des galères en amour, nous avons tous perdu un proche à cause de la maladie, nous avons tous un(e) meilleur(e) ami(e) complètement fou… Du coup, lorsqu’on lit ses romans, nous nous attachons d’autant plus aux personnages et nous nous identifions à eux.

De plus, l’écriture est fluide, les pages défilent et sans qu’on s’en rende compte nous arrivons à la fin de la lecture ! Personnellement, j’ai dévoré tous ces livres en quelques heures. Impossible de les lâcher sans connaitre le dénouement. Non pas qu’il y règne un suspens incroyable – loin de là – mais simplement que la lecture est un vrai moment de bonheur.

ca-peut-pas-rater-491574Du coup, lorsqu’en faisant mes courses je suis tombée sur son tout dernier roman Ça peut pas râter ! je n’ai pas hésité une seconde et l’ai mis dans mon caddie. Et bien le coup de coeur s’est une nouvelle fois confirmé !

Alors si pour vous cet auteur reste encore inconnu : foncez en bibliothèque, vous ne serez pas déçus.

Six ans déjà – Harlan Coben

cobenetmoiLe mercredi 5 mars 2014, j’ai eu l’honneur – que dis-je ! – l’immense privilège de rencontrer Harlan Coben ! C’est bien le seul auteur dont je peux me venter d’avoir lu tous ses romans. En vrai fan que je suis, j’ai attendu 1 heure avant de pouvoir l’approcher, lui serrer la main et échanger quelques mots avec lui. Cela c’est passé à la librairie Le Goulard d’Aix en Provence, lors d’une séance de dédicace pour promouvoir son nouveau roman.

harlan-cobenJake est un jeune célibataire, professeur à Landford College. Il a vécu une histoire courte mais passionnelle avec Nathalie, lors d’un séjour dans le Vermont, en résidence d’artistes. Mais de retour chez lui, il reçoit un faire-part de mariage : il est invité au mariage de la femme de sa vie avec… Todd. Il décide d’y assister ; comme s’il avait besoin de le voir pour le croire ! Ce jour là, Nathalie lui fait promettre de les laisser tranquilles. Impuissant et brisé, il acquiesça. Mais six en plus tard, lorsqu’il apprend le décès de Todd, il décide que sa promesse ne tient plus. De loin, il assiste aux funérailles de son rival et remarque que la veuve éplorée n’est pas Nathalie…

Que s’est-il passé ? Pourquoi lui a-t-elle menti pendant toutes ces années ? Où est-elle ? Autant de questions qui assaillent Jake et auxquelles il va s’efforcer de répondre tout au long de ce thriller ; au péril de sa vie et de nombreuses autres personnes.

Six ans déjà ne déroge pas à la règle : je l’ai dévoré en quelques heures et je vous le recommande vivement. Les pages défilent, les révélations se multiplient et l’envie de connaitre rapidement le dénouement nous envahit. 

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire – J.J

Après le fiasco de ma dernière lecture, je peux vous dire que ce roman m’a réconcilié avec le plaisir de lire ! J’avais tellement lu et entendu des critiques positives à son sujet que je n’ai pas pu résister plus longtemps à l’idée d’en faire mon nouveau livre de chevet (merci cousine pour le prêt ^^).

le-vieux-qui-178x300

Sincèrement, j’ai passé un très bon moment en compagnie d’Allan. Comme il ne souhaite pas fêter ses 100 ans dans une maison de retraite, il s’enfuit et vit une incroyable aventure. Son quotidien est totalement chamboulé, il rencontre des personnes toutes aussi étranges les unes que les autres (des trafiquants du gang « never again » qui meurt un part un de manière absurde, un ancien criminel septuagénaire, un vendeur de hot-dogs qui a suivi plein de filières différentes – sans jamais validé aucun diplôme, une rousse qui vit avec un éléphant) … et finit par se créer une véritable nouvelle famille !

J’ai adoré le ton loufoque et humoristique employé par Jonas Jonasson.  J’ai aussi adoré les chapitres consacrés au temps présent de l’histoire (en mai 2005) ; par contre, je vous avoue avoir zappé tout ce qui concerne la vie passée d’Allan. Arrivée environ au milieu du roman, je ne voyais plus l’intérêt de lire les chapitres consacrés au passé du personnage principal. Toujours selon moi : cela ne faisait pas avancer l’intrigue et ralentissait même  le tempo. J’ai surement raté des éléments importants mais cela ne m’a pas empêché de comprendre ce que je lisais et de prendre plaisir à tourner les pages (avec la hâte de découvrir le dénouement).